Comment gérer la frustration et arrêter les achats compulsifs
Epanouissement

Savez-vous gérer votre frustration?

Toute discipline, nouvelle ou plus familière, dans laquelle vous décidez de vous impliquer totalement, impliquera des efforts de votre part. En effet, plus vous avancerez dans votre apprentissage, plus vous aurez de probabilités de rencontrer des obstacles qu’il sera nécessaire de franchir pour continuer à progresser. Le minimalisme n’échappe pas à la règle. En effet, se défaire du superflu, arrêter de consommer de manière compulsive, ne posséder que l’essentiel demandent – notamment – des capacités de résistance à la frustration. Connaissez-vous le concept d’intolérance à la frustration ? Savez-vous comment vous entrainer à mieux gérer la frustration ? Voici des éléments de réponse.

Qu’est-ce que la frustration ?

La frustration est un sentiment – plutôt désagréable et souvent passager – éprouvé dans des situations où l’on ne peut pas avoir ce que l’on veut. Cela commence très tôt. Quand vous étiez enfant et que vous vouliez à tout prix ce sac trop à la mode pour faire comme les copains de classe et que vos parents ne voulaient pas vous l’acheter car il était trop cher, vous vous sentiez frustré. Ou encore quand vous vouliez regarder un film et vous coucher tard, comme les grands, et qu’on vous disait d’aller vous coucher tôt, comme les petits, vous vous sentiez frustré. Cela ne s’arrête pas à l’enfance mais continue de plus bel à l’âge adulte, dans des situations un peu différentes mais relativement similaires.

Par exemple, vous voulez une augmentation car vous le méritez vu votre efficacité et l’implication que vous mettez dans votre job mais votre patron refuse de vous l’accorder, ou quand vous voulez que votre partenaire change son comportement et qu’il refuse catégoriquement. Vous pouvez alors ressentir une injustice et une frustration face à votre impuissance à atteindre l’objectif recherché. Tolérer une certaine dose de frustration est très important pour avancer dans la vie car cela permet d’affronter les difficultés avec plus de sérénité. Parfois, on n’a pas pu acquérir cette compétence pendant l’enfance et il est donc important de la travailler à l’âge adulte.

Pourquoi travailler sur la frustration ?

Je n’aurai qu’une réponse à cette question : parce que la vie est faite de multiples frustrations et que vous êtes sûr d’en rencontrer à de nombreuses occasions dans votre existence. Alors, autant y être bien préparé, non? L’être humain a de multiples désirs et envies qu’il souhaite réaliser et satisfaire mais la vie ne lui donne pas toujours l ‘opportunité d’obtenir tout ce qu’il veut. Seul le bébé se croit tout-puissant. En grandissant, on se rend rapidement compte qu’on ne contrôle pas tout et on essuie parfois de nombreuses déceptions.

Travailler sur sa capacité à tolérer la frustration, c’est se donner une chance de reprendre un certain contrôle sur sa vie. En effet, si la vie vous donne des citrons, faites-en de la limonade. Tolérer la frustration, c’est se donner l’opportunité de pouvoir affronter les épreuves sans se décourager, de garder sa motivation plutôt que d’abandonner et de persévérer dans l’accomplissement de ses objectifs. Et je vais vous apprendre un truc incroyable : 100% des gens qui ont réussi ont persévéré 😉

Apprendre à gérer la frustration

Si vous voulez vous impliquer complètement dans le minimalisme ou dans tout autre discipline, il va vous falloir vous entrainer à tolérer la frustration : la frustration de ne pas acheter cette lampe qui vous fait envie mais dont vous n’avez pas réellement besoin ou celle de ne pas réussir à tenir en équilibre sur votre nouveau skateboard et l’envie d’abandonner ou encore la frustration de ne pas acheter ces îles flottantes que vous avez vues dans la pub à la télé.

Voici un petit exercice pour booster votre volonté et augmenter votre tolérance à la frustration. Mettez vos gâteaux ou encas préférés (pouvant se conserver à l’air ambiant) sur votre bureau ou dans votre champ de vision, à un endroit où vous êtes très souvent. Vous aurez certainement très envie d’ouvrir le paquet afin de déguster ce met si exceptionnel. Mais retenez-vous et attendez deux semaines avant d’ouvrir le paquet. Au début, ce sera peut-être difficile mais au bout de quelques jours, l ‘exercice vous semblera être un véritable jeu d’enfant. Au bout des deux semaines, savourez votre victoire avec fierté 😉

Testez et donnez-nous le résultat de votre expérience dans les commentaires 😉

Photo by Ryan McGuire

Article précédent Article suivant

Vous Aimerez Aussi

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

24 Partages
Partagez11
Tweetez13
Email

Vous voulez vous simplifier la vie ? Recevez notre guide gratuit

x