Comment réussir le désencombrement de sa maison
Désencombrement

Désencombrement : La meilleure méthode pour faire le tri chez soi

Il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer quand on se lance dans le désencombrement de sa maison. On a accumulé tellement de choses au fil des années que cela nous paraît une montagne et on se sent découragé avant même d’avoir commencé. Du coup, on ne fait rien. Puis un jour, le bazar devient tellement énorme qu’on se dit qu’il est temps de faire quelque chose. Parce qu’on se sent vraiment trop oppressé par tous ces objets inutiles.

On a l’impression de passer notre temps à nettoyer et ranger ce qui traîne, et on se dit que ce n’est pas une vie, qu’on aimerait passer notre temps à faire autre chose que du ménage et du rangement. Donc on se lance dans le désencombrement de notre intérieur.

Mais très vite, on se rend compte que ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air et qu’on a toujours une bonne raison de garder tel ou tel objet. Pourtant on y passe des heures. Des heures à essayer de faire le vide pour pouvoir enfin respirer et avoir de l’espace mais rien n’y fait, notre maison reste toujours encombrée.

Si vous vous reconnaissez un tant soit peu dans cette description, rassurez-vous, tout cela est sur le point de changer car aujourd’hui je m’apprête à vous révéler LA méthode qui nous a permis à Aurélie et moi de nous débarrasser de près de 70% de nos possessions. Alors, vous vous en doutez, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain mais ce qui est sûr c’est que plus on avançait dans le désencombrement de notre intérieur, plus un sentiment de bien-être grandissait en nous.

Comment se libérer d'un poids

Et vous alors, êtes-vous prêt à vous alléger de tout ce superflu qui encombre inutilement votre maison ?

Voici la première chose à faire pour bien démarrer le désencombrement de votre maison !

La plupart des gens qui se lancent dans le désencombrement de leur intérieur font quasiment tous la même erreur. Ils sont très motivés au début et se lancent rapidement dans le tri de leurs affaires. Mais peu de temps après avoir commencé, ils réalisent qu’ils ont beaucoup plus de choses qu’ils ne le pensaient et que même s’ils passent beaucoup de temps à désencombrer leur maison, la masse d’objets à trier ne diminue pas.

Du coup, face au manque de résultats, ils se sentent frustrés et se découragent petit à petit. Pour se rassurer, ils se disent qu’ils reprendront dès qu’ils auront plus de temps. Mais bien souvent, plusieurs semaines s’écoulent avant qu’ils recommencent à faire le tri – souvent lorsque le bazar redevient insupportable. Et par expérience, je peux vous dire que cette situation s’étale sur plusieurs mois voire plusieurs années…

Alors où se situe le problème ?

Le problème se situe principalement à 2 niveaux :

  • le fait de commencer le désencombrement par quelque chose de trop difficile – on reviendra sur ce point un peu plus tard, un peu de patience 😉
  • le manque de travail sur la motivation en amont

C’est ce dernier point que nous allons aborder maintenant. Car oui, le manque de motivation est ce qui pousse la majorité des gens à abandonner en cours de route leur désencombrement. Pour éviter que cela vous arrive, il est important d’avoir constamment en tête pourquoi vous faites cela car faire du tri demande des efforts et la motivation des débuts ne suffit pas pour ce qui s’apparente plus à un marathon qu’à un sprint.

Si vous allez voir un sportif de haut niveau en plein entraînement et que vous lui demandez ce qui le motive à faire autant d’efforts jour après jour, il y a peu de chances qu’il vous dise qu’il fait ça pour pouvoir payer ses factures à la fin du mois et que c’est juste un métier comme un autre. Non, souvent la ou les raisons qui le motivent à suer sang et eau au quotidien sont bien plus fortes que ça.

De la même manière, si vous voulez rester motivé dans la durée et réussir à désencombrer une bonne fois pour toutes votre intérieur, vous ne pouvez pas vous contenter de dire « je trie parce que je me sens stressé par tout ce bazar ». Et non, ce n’est malheureusement pas suffisant.

Vous devez prendre le temps d’imaginer le résultat que vous voulez atteindre avec tout ce que ça va changer positivement dans votre vie au quotidien. Trouvez ce qui vous motive le plus à vous lancer là-dedans – ce qui fait que même quand ce sera plus difficile, vous continuerez à passer à l’action, jusqu’au jour où vous aurez enfin cette maison épurée qui vous fait tant envie.

Par où commencer le désencombrement de sa maison

Quelle est la meilleure méthode de désencombrement ?

Une fois que vous avez trouvé ce qui vous motive le plus à désencombrer votre maison, il ne vous reste plus qu’à trouver la meilleure méthode de désencombrement, celle qui rendra votre voyage au pays du minimalisme le plus agréable possible.

Fini de voyager en classe éco, la 1ère classe vous tend les bras. Ça vous tente ? 🙂

Tout d’abord, faut-il privilégier le désencombrement par catégories ou par pièces ?

C’est une question qu’on me pose énormément depuis le lancement du blog et je sais que si on me demande cela si souvent, c’est parce qu’on trouve tout et son contraire sur Internet… mais aussi dans les livres.

– Et la réponse à cette question est : les 2 mon colonel !

– Quoiiiiii ???

– Oui oui vous avez bien lu.

A l’heure où j’écris ces lignes, Aurélie et moi avons accompagné plusieurs centaines de personnes dans le désencombrement de leur maison et notre méthode qui combine à la fois le désencombrement par catégories et par pièces fonctionne à tous les coups !

Ok Youri mais comment je fais concrètement ?

C’est simple ! Quand vous vous apprêtez à désencombrer une pièce de votre maison, commencez par récupérer tous les objets qui concernent cette pièce et qui sont éparpillés un peu partout dans la maison. Par exemple, si vous faites du tri dans votre dressing, n’oubliez pas les vestes dans le placard de l’entrée 😉 Cela permet d’avoir vraiment tout ce que vous possédez sous les yeux.

Ensuite, vous gardez uniquement ce dont vous avez réellement besoin. Une fois que vous avez trié tous les objets de cette pièce, vous rangez tous les objets faisant partie d’une même catégorie au même endroit. Et le gros point fort de cette méthode c’est qu’une fois votre tri fini, le changement est VISIBLE et vous pouvez tout de suite vous rendre compte du travail accompli.

En effet, ce n’est pas comme si vous n’aviez trié qu’une petite catégorie d’objets qui reste cachée dans un placard et que vous voyez à peine voire pas du tout quand les portes sont fermées. Avec notre méthode, vous voyez tout de suite le résultat de vos efforts quand vous rentrez dans la pièce que vous avez désencombrée. Partout où vous regardez, il ne reste que des objets que vous avez choisis avec soin, que vous appréciez vraiment de voir et d’utiliser au quotidien. Et ça les amis, croyez-moi, c’est juste MAGIQUE !

Femme heureuse après le désencombrement

Faut-il désencombrer sa maison en une seule fois ?

Certains auteurs de livres sur le minimalisme, le désencombrement et le rangement de la maison disent qu’il faut désencombrer en une seule fois et très rapidement. En théorie, c’est une idée très séduisante car on a l’impression que ça va aller vite.

Mais en réalité, aucun de ces auteurs ne précise véritablement ce que veut dire « désencombrer en une seule fois ». Ils ne précisent pas pendant combien de temps on doit désencombrer sa maison. Est-ce qu’il faut le faire pendant 8 heures d’affilée, pendant 3 jours ou pendant 2 semaines complètes ?

Bref, c’est très facile de dire : « il faut faire le tri en seule une fois, vous verrez c’est beaucoup mieux que d’étaler sur une longue durée ». Je suis le premier à dire que ce serait génial ! Sauf qu’en réalité c’est difficilement faisable, surtout quand on a accumulé des objets pendant des années, voire des dizaines d’années.

Soyons clair, ceux qui arrivent à désencombrer leur intérieur en à peine quelques jours n’avaient probablement pas grand chose chez eux au départ. En vérité, la plupart des gens possèdent énormément de choses chez eux et ce n’est tout simplement pas possible de faire le tri dans sa maison aussi rapidement. Cela demande plus de temps que ça.

– Combien de temps ?

– Ça dépend ! Et oui, ça va dépendre du niveau d’encombrement de votre intérieur et aussi du temps que vous pouvez consacrer chaque semaine au tri de vos affaires.

Et là je vous vois venir, vous vous dites sûrement qu’avec votre emploi du temps de ministre, ça va mettre des années !

Mais rassurez-vous, avec la bonne méthode, ça peut vraiment aller vite. Pour preuve, la plupart des personnes qu’Aurélie et moi avons accompagnées dans le désencombrement de leur maison sont arrivées à un résultat satisfaisant assez rapidement. Pourtant, comme beaucoup de gens, elles n’avaient que peu de temps à consacrer au tri de leurs affaires, à savoir le week-end et un quart d’heure par-ci, par-là pendant la semaine.

Rien d’inaccessible, vous en conviendrez. Mais ce qui est sûr, c’est que le désencombrement ne s’est pas fait en une fois mais en plein de petites fois.

Maintenant que nous avons éclairci ce point, je vous imagine hyper motivé et prêt à en découdre avec le bazar qui a eu le malheur de s’immiscer dans votre maison. Et ça tombe bien car il est GRAND TEMPS de passer à l’étape suivante !

Par où commencer le désencombrement ?

La plupart des gens qui se lancent dans le désencombrement commencent par faire du tri dans ce qui est le plus en bazar et qui prend le plus de place dans leur maison. Par exemple, s’ils ont plein de livres ou de DVD chez eux, ils vont très naturellement être tentés de faire le tri dans leur bibliothèque qui est pleine à craquer et qui menace de s’écrouler à tout instant.

Comment réussir à désencombrer sa maison

Et je sais que ça peut paraître logique de procéder ainsi mais c’est pourtant une très mauvaise idée. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous n’êtes pas prêt !

C’est comme le piano : avant de jouer du Mozart, il est nécessaire d’apprendre le solfège. Vous pouvez bien entendu essayer de zapper cette étape mais vous serez très vite limité dans votre apprentissage du piano. C’est pareil pour le tri de vos affaires.

Si vous commencez par ce qui est le plus en bazar, vous risquez malheureusement de vous brûler les ailes.

Justine, 39 ans, mariée et maman de 2 enfants

« Après la naissance de mon deuxième enfant, j’avais vraiment l’impression de passer mon temps à nettoyer et ranger ma maison. Au début, je croyais être mal organisée. Jusqu’au jour où j’ai compris que l’organisation n’avait rien à voir là-dedans, j’avais juste trop de choses chez moi. J’ai alors décidé de désencombrer ma maison en commençant par tous les cartons de souvenirs que j’avais dans mon bureau, dans le garage et le grenier. C’est vraiment ce qui prenait le plus de place.

Au début, j’étais super motivée mais très vite je me suis aperçue que je n’arrivais pas vraiment à avancer comme je voulais… Après 2 jours de tri, j’avais réussi à me séparer en tout et pour tout d’un unique service à thé qui appartenait à ma grand-mère. Autant vous dire que j’étais assez déçue d’avoir passé autant de temps à faire du tri pour un si petit résultat. Du coup, j’ai laissé tomber en me persuadant que je reprendrais dans la semaine mais je n’ai jamais eu le courage… »

Des témoignages comme celui de Justine, Aurélie et moi en recevons malheureusement chaque semaine. Beaucoup de personnes commencent le désencombrement par ce qui prend le plus de place chez eux et ça paraît logique quand on y pense. Sauf que les choses qu’on a en grandes quantités sont souvent des choses qui ont beaucoup de valeur à nos yeux.

Si vous commencez votre tri de cette manière, c’est un peu comme si vous vous rendiez à la salle de sport pour la première fois et que vous vous dirigiez directement vers les haltères de 100 kg !

Non, ce qui est bien, c’est de commencer le tri par quelque chose de facile pour vous, quelque chose avec peu d’affect. C’est vraiment la meilleure stratégie à adopter pour rester motivé et aller au bout de votre désencombrement.

Comment faire le tri dans mes affaires ?

L’une des principales erreurs que font les gens qui commencent à désencombrer, c’est qu’ils se jettent à corps perdu dans le désencombrement de leur intérieur sans véritablement savoir ce qu’il faut garder et ce dont il faut se séparer.

Et du coup, non seulement ils passent des heures à faire le tri parce qu’ils hésitent longuement devant certains objets mais ils finissent aussi par garder trop de choses. Et finalement toutes ces heures passées à désencombrer donnent un résultat très peu satisfaisant. Ce qui ne leur donne pas du tout envie de recommencer le lendemain. Alors que quand on sait exactement ce qu’il faut garder, le tri se fait beaucoup plus facilement. On a rapidement des résultats et ça c’est vraiment agréable !

Alors pour vous faciliter les choses, je vais vous donner les 5 qualités indispensables des objets que vous devez garder chez vous :

  • Les objets utiles

Cela peut paraître évident au premier abord mais vous ne devez garder chez vous que des objets que vous utilisez vraiment. Donc si vous ne vous êtes pas servi d’un objet depuis longtemps, vous n’avez aucun intérêt à le conserver chez vous. Les objets sont faits pour être utilisés. Un objet dont on ne se sert pas n’est d’aucune utilité et n’a certainement pas sa place dans votre maison. Donc si vous ne vous en servez pas, il est temps de vous en séparer !

Comment faire le tri dans ses affaires

  • Les objets agréables à utiliser

Pendant le désencombrement, il est fort possible que vous deviez choisir entre plusieurs objets similaires. Privilégiez toujours ceux qui sont les plus agréables à utiliser. Par exemple, si vous cuisinez souvent, il est préférable de garder uniquement des couteaux de cuisine qui sont adaptés à la taille de vos mains et que vous arrivez à manier facilement. Idem pour les stylos, ne gardez que ceux avec lesquels il est agréable d’écrire, qui ne font pas de bavures et qui glissent parfaitement sur le papier.

  • Les objets de qualité

Nous vivons malheureusement dans une société où la majorité des objets fabriqués ne durent pas longtemps et nous sommes contraints de constamment racheter de nouvelles choses pour remplacer les objets cassés ou abîmés. Du coup, nous sommes nombreux à posséder plein d’objets à la cave ou au grenier qui attendent d’être réparés. Et soyons honnêtes, la plupart du temps, nous ne les réparons pas. Pour éviter d’accumuler toutes sortes d’objets inutilisables dans votre maison, je vous invite à choisir dès le départ des objets de qualité. C’est vrai que c’est un peu plus cher à l’achat mais si vous gardez l’objet pendant plusieurs années, vous n’aurez pas à racheter autre chose et vous ferez des économies.

  • Les beaux objets

Nous avons tous besoin de nous entourer de belles choses pour embellir notre environnement. Et vu le temps qu’on passe dans nos maisons, il est important d’avoir des objets qu’on prend plaisir à regarder au quotidien. Un joli vase ou un beau tableau peuvent vraiment contribuer à améliorer notre bien-être. Mais encore faut-il accorder à ces jolies choses une place de choix dans notre petit nid douillet. Car il ne sert à rien de garder de beaux objets dans un carton rempli de poussière au grenier. Il est donc important de garder les objets qui vous plaisent le plus, de leur trouver une place bien en vue dans votre intérieur et de vous séparer des objets que vous aimez le moins.

  • Les objets qui vous rappellent de bons souvenirs

Comme vous le savez sûrement, le désencombrement fait partie intégrante du minimalisme puisque ce dernier consiste à se débarrasser de tout ce qui est superflu dans notre vie et ne garder que ce qui est essentiel à notre bonheur. Faire le tri dans vos affaires est donc une occasion privilégiée de vous débarrasser une bonne fois pour toutes des objets qui vous rappellent de mauvais souvenirs et qui vous rendent malheureux. Vous ne devez garder que ce qui est positif et ce qui vous aide à être plus heureux et épanoui dans votre vie.

Et si malgré tout cela, vous avez toujours du mal à désencombrer vos placards, nous vous avons préparé une petite vidéo pour vous aider à dépasser les blocages qui vous empêchent de vous séparer des objets inutiles que vous avez chez vous.

Maintenant que vous savez quels objets vous devez garder, de quels objets vous devez vous débarrasser et aussi comment dépasser vos peurs et vos blocages pour avancer rapidement dans votre tri, il est temps de voir comment réussir à garder votre motivation intacte pendant toute la durée du désencombrement de votre intérieur.

Comment rester motivé du début à la fin du désencombrement ?

On a vu précédemment que c’est une utopie de vouloir désencombrer sa maison en une seule fois dans la mesure où nous n’avons pas tous plusieurs semaines de libres dans notre agenda pour aller au bout du désencombrement. Et même si nous avions beaucoup de temps devant nous, il y aurait inévitablement des « moments de pause ».

En effet, quand on commence à faire le tri dans ses affaires, on est amené à se poser des questions sur les objets qu’on souhaite garder ou non. Et en fonction des objets, ce questionnement peut prendre plus ou moins de temps.

Voici un exemple de dialogue intérieur que j’avais avant de devenir un minimaliste expérimenté :

– Est-ce que je dois garder mes affaires de dessin ?

– Mais si je m’en sépare maintenant, ça veut dire que je n’en ferai plus jamais ?

– Mais non, je pourrai toujours les racheter si je veux m’y remettre.

– Mais si je veux m’y remettre un jour, ce serait bête de m’en séparer et de devoir tout racheter plus tard, non ?

– Oui mais ça prend de la place et je n’en ai pas fait depuis 5 ans…

– Que faire ?

– Aaaaahhhh !!!!! J’en ai marre…

C’est typiquement le genre de réflexions que j’avais quand je ne connaissais pas grand chose au minimalisme et que j’essayais de désencombrer seul, sans aucune stratégie. Du coup, le tri durait des heures et le résultat n’était pas du tout à la hauteur de mes espérances. Donc je laissais très vite tomber le tri de mes affaires.

Le désencombrement ne se fait pas en un claquement de doigts, ça demande parfois une réflexion qui peut prendre plus ou moins de temps en fonction de ce qu’on est en train de trier. Mais ce qui est sûr, c’est que plus vous faites du tri, plus ça devient facile.

En effet, ce qui prend du temps, ce n’est pas l’acte en lui-même de se débarrasser des objets inutiles mais bel et bien la prise de décision. Et à force de décider ce que vous devez garder ou non, vous allez prendre vos décisions de plus en plus rapidement.

Donc profitez de chaque moment de libre pour faire du tri. Vous devez développer cette compétence de tri au maximum, même si ce n’est que 5 minutes par jour. C’est vraiment avec la pratique que vous allez vous améliorer. Et plus vous avancez rapidement dans votre désencombrement, plus vous avez de résultats et plus il est facile de rester motivé du début à la fin.

Pour désencombrer sa maison, il faut identifier l’essentiel et se séparer du reste !

Beaucoup de gens ne savent pas quoi faire des objets superflus et ont tendance à les stocker dans un coin de la maison en attendant de prendre une décision. Le souci, c’est qu’en procédant ainsi, votre intérieur continue d’être encombré avec le risque de changer d’avis et de vouloir conserver ces objets quand vous retombez dessus plusieurs mois après. Croyez-moi, cela arrive beaucoup plus souvent qu’on ne l’imagine.

Pour éviter que cela se produise, il est important de se séparer des objets inutiles le plus rapidement possible. Et pour ce faire, il existe plusieurs possibilités :

  • vous pouvez bien évidemment donner les objets dont vous voulez vous séparer
  • s’ils sont en mauvais état, vous pouvez les jeter ou les recycler quand c’est possible
  • vous pouvez aussi les vendre

Mais attention, l’erreur que font la plupart des gens est de passer plus de temps à essayer de revendre leurs objets inutiles qu’à véritablement faire le tri dans leur maison. En effet, vendre des objets sur Internet nécessite de rédiger des annonces, prendre des photos, répondre aux messages des éventuels acheteurs, négocier, fixer des rendez-vous, etc. Du coup, ceux qui se lancent là-dedans finissent par se fatiguer et très vite ils arrêtent de désencombrer leur maison.

Donc prenez garde à ne pas y passer trop de temps. Il est important de vous concentrer sur ce qui vous demande le plus de temps et d’énergie, à savoir le tri de vos affaires.

Comment désencombrer son dressing

Faut-il refaire du tri à chaque printemps ?

C’est une question qu’on me pose souvent : « une fois que j’aurai fini de désencombrer ma maison, est-ce que je devrai refaire du tri l’année suivante et ainsi de suite ? »

Un peu comme si faire le tri devenait une nouvelle activité qu’on était obligé de recommencer à chaque printemps, histoire de vider les placards de toutes les choses inutiles qu’on aurait accumulées pendant l’année écoulée…

Sauf que non, il n’en est pas question.

Le but ici n’est pas de vous trouver un nouveau passe-temps qui consisterait à faire le tri tous les week-ends jusqu’à la fin de votre vie. Non, le désencombrement dont je vous parle dans cet article s’inscrit dans une démarche minimaliste qui vise à désencombrer votre maison une bonne fois pour toutes pour ne plus avoir à le refaire.

Avec moins de choses chez vous, vous ne passerez plus vos soirées et vos week-ends à nettoyer et ranger votre maison. Fini de faire un ménage de printemps chaque année. Quand les beaux jours arriveront, vous aurez mieux à faire de votre temps comme aller vous balader, faire des sorties avec vos proches ou juste avoir du temps pour faire ce que vous aimez le plus.

Pour y arriver, c’est plutôt simple ! Une fois que vous avez fini de désencombrer votre maison, vous devez mettre en place de nouvelles habitudes de consommation pour éviter d’acheter des choses inutiles et de réencombrer votre intérieur. Si vous faites cela, votre maison restera épurée et rangée dans la durée. Vous aurez alors plus de temps à consacrer à ce qui compte vraiment pour vous.

Si l’article vous a plu, merci de le partager avec vos proches pour les aider à désencombrer leur maison !

Crédits photos : Katarzyna Bialasiewicz, Antonio Guillem, Anne Nygård, Ryan McGuire

Article précédent

Vous Aimerez Aussi

5 Commentaires

  • Répondre Laurence

    Je découvre votre blog avec beaucoup de joie. Cet article est vraiment très intéressant et me donne envie de me lancer dans le désencombrement de toutes ces petites choses que j’ai laissées s’accumuler dans ma maison pendant toutes ces années. Il y a du boulot mais je sais que si je ne fais rien ma maison ne va pas se vider toute seule donc je m’y mets sans tarder.
    Merci pour ce partage et à bientôt !

  • Répondre Paula

    Bravo pour cet article très complet qui me donne des pistes pour continuer mon tri. Merci beaucoup!

  • Répondre Marjorie

    Bonjour Youri !
    Merci pour cet article que j’ai lu avec beaucoup de plaisir. J’y ai vraiment appris plein de choses. Cela fait déjà quelques mois que je fais du tri et je n’avance pas aussi vite que je le voudrais. Mais grâce à ton article je vois où est mon erreur, j’ai commencé par ce qui est le plus difficile à désencombrer pour moi : les livres et les souvenirs. Je sais quoi faire désormais. Un grand merci pour ce blog qui m’aide beaucoup et qui est une référence pour moi en matière de minimalisme.

  • Répondre Katja

    Bonjour Youri,

    ton article est très complet. Je suis complètement d’accord que la base est d’avoir une bonne motivation. Il faut savoir pourquoi on veut désencombrer sa maison et je pense même visualiser la maison de ses rêves. Quand on se lance dans un tri on est au début très motivé et avec le temps la motivation baisse. C’est à ce moment là qu’il faut absolument se rappeler pourquoi on s’est lancé dans le désencombrement. Quel est notre but, quelle maison voulons-nous avoir ? Et la motivation va revenir !

  • Répondre Martin

    Merci Youri
    J’aime cette idée de ne garder que des objets qui contiennent de bons souvenirs.
    Maintenant au tri !

  • Laisser un commentaire

    Vous voulez vous simplifier la vie ? Recevez notre guide gratuit

    x
    Copy link