Comment avoir une salle de bain minimaliste avec des astuces simples
Minimalisme

Salle de bain minimaliste : 4 astuces qui vont vous changer la vie

Personnellement j’ai toujours aimé les espaces propres et ordonnés. Etant plus jeune, je partageais (malheureusement) la salle de bain avec ma sœur qui est quelqu’un de naturellement bordélique. Elle n’a jamais aimé ranger, que ce soit sa chambre ou notre salle de bain commune, et j’ai subi son pouvoir dévastateur pendant des années. J’ai essayé de multiples stratégies pour l’inciter à ranger, à commencer par des remarques innocentes pour finir par des méthodes nettement plus radicales. Malheureusement, rien n’a marché et je me suis finalement résignée, attendant avec impatience d’avoir mon propre chez moi pour avoir une salle de bain minimaliste.

Quand ce jour béni est arrivé, j’étais étudiante et je vivais dans une chambre de bonne de 9m2. Autant vous dire que collectionner les produits de beauté et de soins était impossible. Le maître-mot était OP-TI-MI-SA-TION. Finalement les petits espaces m’ont conforté dans mon goût pour le minimalisme. Vivre dans des petites surfaces permet d’apprendre à se contenter de peu et à aller à l’essentiel. Au fil des années, mon espace de vie a grandi mais je n’ai pour autant jamais acheté plus que ce dont j’avais besoin. J’ai toujours cherché à réduire au maximum ma quantité de produits. Je vais ainsi vous présenter des alternatives minimalistes, c’est à dire des façons de limiter le nombre de produits que l’on utilise, pour gagner de la place dans une salle de bain et profiter de cet endroit initialement dédié à la détente et au bien-être.

1. Une salle de bain minimaliste, c’est quoi ?

Une salle de bain minimaliste est un endroit sain et désencombré qui incite à la détente. Personnellement, quand je vais me laver, j’ai envie de passer un bon moment, un moment de détente et de plaisir. S’il y a trop d’objets dans mon champ de vision, ça me stresse et je suis tout sauf détendue. J’ai besoin d’un meuble vasque dégagé, d’un bord de baignoire avec deux/trois produits maximum et d’une serviette accessible. J’ai aussi besoin d’avoir des produits de soins peu nombreux, bien choisis, qui me correspondent et qui sont agréables à utiliser. Car dans une salle de bain – et aussi ailleurs – la sensorialité est très importante. Les odeurs, les couleurs, la lumière, le toucher, tous ces éléments participent au plaisir d’un rituel de lavage et de soins.

2. Plus besoin de cotons pour se démaquiller, utilisez votre corps

On ne s’en rend pas forcément compte au premier abord car les cotons paraissent doux et mignons mais ils sont quand même agressifs pour la peau. Le frottement répété du coton abime la peau et dégrade son apparence à la longue. En plus, il faut toujours en utiliser une quantité considérable pour être sûre d’être bien démaquillée et de ne pas laisser de résidus. Et donc tous ces cotons engorgent nos poubelles et polluent notre environnement. Il faut aussi en racheter régulièrement car ça part vite ces petites bêtes ! Et là, votre porte-monnaie râle un peu. Pour éviter tous ces désagréments, j’ai trouvé une invention révolutionnaire, quelque chose qui va changer votre vie à tout jamais : vos mains 😉 Elles sont vos meilleures alliées pour prendre soin de vous, de notre planète mais aussi pour avoir une salle de bain minimaliste.

Et oui, on n’y pense pas forcément mais la nature est ben faite. Notre corps dispose de tout un tas d’outils tous plus effaces les uns que les autres, encore mieux qu’un couteau suisse ! Utiliser ses mains pour se démaquiller est une alternative bien plus écologique, bien plus économique et tout aussi efficace que les cotons. Pour ce faire, utilisez de l’huile (végétale de préférence). Le combo « huile végétale + mains » est bien plus efficace que les cotons et l’eau micellaire. Ce que je fais pour parfaire le nettoyage, c’est utiliser un nettoyant doux juste après avoir démaquillé ma peau à l’huile de coco. Cette étape n’est pas obligatoire si vous utilisez une huile qui se transforme en lait au contact de l’eau. Mais dans le cas d’une huile végétale, un savon est nécessaire pour enlever le côté graisseux de l’huile.

3. L’huile, un produit aux multiples usages et bénéfices

L’huile n’est pas seulement utile en cuisine pour faire cuire des aliments ou assaisonner des salades. L’huile est aussi un merveilleux produit de soin. Il y a plein d’utilisations possibles et il existe des tas d’huiles différentes avec des propriétés variées. Vous pouvez utiliser l’huile pour vous démaquiller, vous hydrater le visage et le corps et nourrir vos cheveux s’ils sont secs. Ainsi, vous pouvez remplacer trois produits par un seul et gagner un peu de place dans vos armoires. En plus, c’est la solution la plus naturelle possible si vous utilisez de l’huile biologique de première pression à froid. J’ai rédigé deux articles, un sur les huiles pour peaux grasses et un sur les huiles pour peaux sèches. Allez y jeter un oeil si ça vous intéresse 😉

4. Le savon d’Alep est un savon intelligent

Le savon d’Alep contient de l’huile d’olive, de l’huile de baies de laurier, de l’eau et de la soude végétale. Il ne contient ainsi aucun produit de synthèse, aucun solvant et aucun colorant et se présente sous la forme d’un pain cubique. Il peut vous servir de savon pour le visage, pour le corps et de shampoing pour vos cheveux. Il peut également servir de mousse à raser et d’après rasage. De plus, comme c’est un savon surgras, il est doux et enrichi en agents surgraissants, ceux-ci ayant pour rôle de protéger, d’hydrater et d’aider à la restauration du film gras de la peau (film hydrolipidique). Attention tout de même aux faux savons d’Alep vendus dans le commerce. Pour vérifier si c’est un vrai, jetez votre savon dans l’eau, il est censé flotter.

5. La coupe menstruelle remplace tous les tampons et serviettes hygiéniques

La coupe menstruelle est une protection hygiénique féminine écologique et économique. Tout d’abord, elle prend très peu de place dans votre salle de bain comparé aux boites de tampons et de serviettes et est donc l’alliée d’une salle de bain minimaliste. En plus, comme elle est réutilisable, plus besoin de jeter votre argent par les fenêtres tous les mois en protections hygiéniques! Vous l’achetez une fois et vous êtes tranquille pendant 10 ans. On trouve différents types de coupe sur internet ou dans des boutiques consacrées aux produits naturels. Voici une vidéo très intéressante sur son utilisation.

Merci de partager cet article pour aider vos proches à gagner de la place dans leur salle de bain !

Photo by Ryan McGuire

Article précédent Article suivant

Vous Aimerez Aussi

4 Commentaires

  • Répondre Linette

    Bonjour Je lis les blogs des jeunes femmes bio/minimalistes et j’aime beaucoup. Je suis une « mamie » (ma petite fille à 18 ans) Minimaliste nous l’étions naturellement 1) mes parents avaient 20 ans pendant la dernière guerre 2) dans ma prime jeunesse il n’y avait pas beaucoup de produits pas de matraquage publicitaire 3) démarrage de vie adulte /couple – trouver un logement, devoir acheter son toit avant même d’avoir des meubles donc chaque achat était réfléchi + arrivé des enfants ensuite leurs études. Ma philosophie : 1) en ai-je vraiment besoin 2) où le ranger 3) attendons un peu avant d’acheter. C’est souverain & très efficace. Quand aux produits de « beauté » inutile pour avoir une belle peau (sauf pb médicaux) il faut une bonne hygiène de vie – nourriture etc. Les « crèmes » servent à payer fort cher des mannequins de 25 ans et des stars photo-retouchées pour vous faire croire que ces crèmes sont efficaces. Je digresse un peu. Donc voila fort longtemps que je suis minimaliste comme Mr Jourdain faisait de la prose – sans le savoir- !!! Au plaisir de lire vos billets. (Je dois pouvoir m’améliorer !!)

    • Répondre Aurélie

      Merci pour ton partage Linette 😉
      A très bientôt !

  • Répondre nathalie

    bonjour Aurélie
    j’utilise depuis peu la fameuse huile de coco et des lingettes réutilisables en bambou, simplement après le démaquillage j’ai toujours de l’huile dans les yeux que je pêne à faire partir, auriez vous un truc pour ça, merci

    • Répondre Aurélie

      Bonjour Nathalie,
      Après le démaquillage, il me reste moi aussi toujours un peu d’huile dans les yeux, malgré le fait que j’utilise une serviette pour enlever les résidus. Au début, ça me gênait mais au fur et à mesure, je crois que je m’y suis habituée car je n’y prête plus attention. Certaines de mes amies utilisent du sérum physiologique et ça a l’air de marcher plutôt bien mais c’est quand même une étape supplémentaire !
      A bientôt 🙂

    Laisser un commentaire

    43 Partages
    Partagez29
    Tweetez14
    Email

    Vous voulez vous simplifier la vie ? Recevez notre guide gratuit

    x