Je suis minimaliste mais pas mon entourage, que faire ?
Minimalisme

Je suis minimaliste mais pas mon entourage : dois-je changer d’amis ?

En parcourant un forum sur le minimalisme l’autre jour, je suis tombée sur le post d’une personne intitulé « Je suis minimaliste mais pas mon entourage ». Cette personne s’était lancée dans l’aventure du minimalisme il y a quelques temps, et aujourd’hui elle ne se sentait plus du tout en phase avec son entourage. En effet, son mode de vie avait changé et ses goûts étaient davantage tournés vers la simplicité tandis que les gens qu’elle fréquentait étaient assez matérialistes. Elle se demandait quoi faire car c’était difficile pour elle de faire face à l’incompréhension de ses proches et à certaines remarques blessantes.

Je suis minimaliste depuis quelques mois et mon mari et mes enfants m’encouragent vraiment dans cette démarche. Ce qui bloque, ce sont quelques amis proches qui ne comprennent pas du tout mon nouveau mode de vie. J’ai tenté de leur expliquer à maintes reprises mais à chaque fois, je me retrouve face à un mur d’incompréhension et les mêmes remarques blessantes : « tu veux te donner un style », « c’est juste une mode, ça va te passer », « tu te crois supérieure à nous », etc.

La question de l’entourage est une question très intéressante je trouve. Lorsqu’on change radicalement de mode de vie, faut-il changer tout l’entourage qui va avec ? Ou faut-il renoncer à ce nouveau mode de vie pour rester en phase avec nos proches ? Faut-il convaincre son entourage d’adopter un mode de vie minimaliste ? Ou encore, faut-il s’éloigner de certaines personnes de notre entourage et s’entourer de nouvelles personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que nous ?

Je suis minimaliste donc je dois accepter de vivre en dehors des normes

Pour pouvoir adopter un mode de vie différent et le conserver, il faut d’abord bien se connaitre et ensuite s’affirmer. En effet, mener une vie qui vous ressemble est primordial pour être épanoui et pour cela, vous seul savez ce qui vous convient. Vos amis et votre famille ne peuvent pas savoir à votre place ce qui est bon pour vous et ce qui vous fait du bien, même s’ils vous connaissent depuis longtemps. Ensuite, quand vous avez trouvé un style de vie qui vous satisfait pleinement, en accord avec vos valeurs profondes, il faut pouvoir se libérer de la peur du regard des autres et s’affirmer.

En effet, dès qu’on sort un peu de la norme, on est forcément confronté aux critiques et aux jugements des autres à un moment donné. Il y a certaines personnes qui ne supportent pas qu’on ait un mode de vie différent du leur et qui feront tout pour vous convaincre qu’elles ont raison et que vous avez tort. Il y a aussi les gens rigides et fermés à tout changement ou nouveauté qui vous regarderont comme si vous aviez perdu la tête, sans essayer de comprendre vos raisons. Puis, il y a ceux qui saisiront cette opportunité pour vous rabaisser et vous dévaloriser, par pure méchanceté.

Je suis minimaliste donc je dois pouvoir déplaire à mon entourage

Pour s’affirmer il faut être capable de déplaire. Si vous ne pouvez pas dépasser la peur de ne pas plaire à tout le monde, il vous sera difficile de faire vos propres choix sans vous laisser influencer par votre entourage. Mais si vous ne supportez pas l’idée de déplaire, oubliez le minimalisme et tous les concepts qui sortent des sentiers battus. Choisissez plutôt l’option du conformisme et de la norme ! Vous pourrez ainsi plaire à une majorité de personnes et votre mode de vie sera beaucoup moins contesté.

Si par contre, vous décidez de dépasser la peur du regard des autres et que vous choisissez de vivre votre vie comme vous l’entendez, commencez par faire preuve d’exigence – en amitié comme dans votre famille – et faites un tri dans vos relations. Les personnes qui ne comprennent pas votre démarche et qui en plus ne vous respectent pas ne sont certainement pas des personnes très intéressantes à fréquenter. La dévalorisation, l’irrespect, le mépris et les remarques blessantes ne sont pas des signes d’amour et d’affection. Les personnes qui vous aiment sainement veulent votre bonheur et votre épanouissement. Elles vous soutiennent quoique vous fassiez et respectent vos choix même si elles ne les approuvent pas. Saisissez donc l’opportunité de ce nouveau mode de vie minimaliste pour vous éloigner des personnes néfastes à votre épanouissement. Observez si elles vous manquent dans les jours ou semaines qui suivent. Si c’est le cas, vous pourrez toujours revenir vers elles. Sinon, vous serez conforté dans votre choix.

En ce qui concerne les proches qui ne vous comprennent pas mais qui pour autant respectent vos choix, il y a des gens avec lesquels vous partagez certainement d’autres centres d’intérêt communs. Continuez à aborder les thèmes qui vous rassemblent et abordez de temps en temps ce qui vous différencie. Peut-être se laisseront-ils inspirer par votre expérience. Les différences peuvent aussi être enrichissantes. Si en revanche, vous ne trouvez pas d’autres points communs avec ces personnes, il est peut-être temps de vous éloigner d’elles et de laisser la relation se faner naturellement. Vous pouvez alors vous construire un nouveau cercle d’amis qui partage les mêmes préoccupations et valeurs que vous. 

Je suis minimaliste et je souhaite inspirer les autres

Vous seriez peut être tenté de convaincre les personnes dont vous êtes resté proche de comprendre et d’adopter votre nouveau mode de vie mais c’est une erreur. Gandhi disait « l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul ». N’essayez pas de convaincre à tout prix votre entourage que votre façon de penser est la meilleure. Faites les choses comme vous le sentez et montrez l’exemple. Vous inspirerez à coup sûr certains de vos proches 😉

Trop de gens croient détenir la vérité universelle et culpabilisent les autres quand ils ont un point de vue différent du leur. La culpabilisation et la dévalorisation n’ont jamais été des outils de persuasion efficaces. Chacun est libre de vivre sa vie comme il l’entend mais personne ne doit imposer ses choix de vie à ceux qui vivent différemment.

Et vous, votre entourage a-t-il adopté un mode de vie minimaliste ?

Photo by Evelyn Mostrom

Article précédent Article suivant

Vous Aimerez Aussi

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

94 Partages
Partagez79
Tweetez15
Email

Vous voulez vous simplifier la vie ? Recevez notre guide gratuit

x