Comment désencombrer sa maison efficacement et facilement
Désencombrement

Désencombrer sa maison : comment y arriver facilement ?

Désencombrer sa maison est une chose à laquelle nous avons tous pensé à un moment de notre vie. En effet, la plupart d’entre nous avons tendance à accumuler les objets, qu’ils soient utilitaires comme les vêtements et les livres, ou simplement décoratifs comme les bibelots en tous genres. Dans notre société, nous sommes sans cesse poussés à consommer des objets dans le but de satisfaire des besoins qui ne sont en réalité jamais satisfaits sur le long terme. Cette accumulation d’objets peut devenir oppressante et nous étouffer – littéralement.

Ainsi, depuis quelques années une nouvelle tendance émerge, celle du désencombrement et du minimalisme. Mais en quoi ce nouveau concept est-il intéressant et que peut-il nous apporter ? Et surtout comment s’y prendre pour désencombrer sa maison rapidement et en toute sérénité ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

5 bonnes raisons de désencombrer sa maison

1. Moins de ménage à faire

Et oui, cela peut vous paraître évident mais moins on possède d’objets, moins il y a de surfaces à épousseter. En effet, tous les petits bibelots que l’on peut collectionner et exposer en décoration sur nos étagères sont autant de précieuses minutes perdues à faire la poussière. Vous me direz qu’on peut tout aussi bien décider de ne pas faire la poussière du tout mais là c’est une question de propreté et de préférence.

Personnellement, je ne me considère pas comme quelqu’un de maniaque en ce qui concerne le ménage mais j’aime tout de même vivre dans un environnement relativement propre. Si vous décidez de dire adieu à vos bibelots, vous passerez un temps infiniment plus court à nettoyer vos surfaces planes et débarrassées de tout relief.

2. Plus de temps pour faire des choses importantes pour vous

En effet, qui dit moins de ménage à faire dit aussi plus de temps pour vous, vos passions et activités préférées. Parce que mine de rien, la poussière ça revient vite. Ainsi, vous pourrez jouer avec vos enfants, aller au cinéma, aller vous balader, jouer à des jeux de société, etc. Et il est très important de faire des choses pour soi, des choses qui nous font plaisir.

En ce qui me concerne, le soir en rentrant du travail ou le week-end, je préfère faire des choses que j’aime plutôt que faire le ménage sans arrêt. En plus, faire des choses agréables et plaisantes est bon pour le moral 😉 Ceci dit le ménage peut aussi être agréable pour certains !

3. Désencombrer sa maison, c’est aussi désencombrer sa tête

En effet, qui n’a jamais ressenti le besoin de ranger son bureau afin de s’alléger l’esprit et se sentir plus efficace pour travailler. Désencombrer, ranger l’extérieur nous fait aussi du bien à l’intérieur car cela classe les choses dans nos têtes. A l’inverse, il existe des personnes pour lesquelles il est plus facile de travailler dans un environnement chaotique que dans un environnement rangé, comme si leur désordre était une forme d’ordre pour eux.

Personnellement, il suffit que je range les papiers qui trainent sur mon plan de travail ou les objets qui trainent dans mon bureau pour que j’ai pratiquement instantanément le sentiment d’avoir les idées plus claires. C’est quelque chose d’assez magique !

4. Moins de vêtements dans sa penderie, c’est du temps gagné le matin pour s’habiller

Une scène de film me vient en tête, scène tout à fait applicable à la vie quotidienne. Une femme (oui c’est rarement un homme dans les films) est devant son dressing plein à craquer. Elle reste plantée devant quelques minutes en parcourant les différentes étagères du regard et elle dit : « Ah !! Je n’ai jamais rien à me mettre ».

En réalité trop de choix tue le choix. Et oui, comment s’arrêter sur une tenue quand on a mille possibilités. Il est plus facile de choisir 1 vêtement parmi 10 que parmi 100. C’est mathématique. Désencombrer sa garde-robe permet de passer moins de temps à choisir ses habits le matin car vous parcourez du regard votre collection en quelques secondes. De plus, vous pourrez faire fonctionner votre créativité en variant les associations et les accessoires afin de ne pas porter tous les jours la même tenue.

5. Des économies intéressantes

Désencombrer sa maison permet de faire des économies. Sauf si vous désencombrez pour encombrer à nouveau avec d’autres objets. Mais là n’est pas le but. En effet, petit à petit, vous prendrez l’habitude de ne plus acheter de manière automatique et vous contenterez des choses que vous avez déjà afin d’en profiter pleinement.

Personnellement, cela n’a pas été facile au début car j’avais l’habitude de faire du shopping – essentiellement sur Internet – et je me faisais piéger. A chaque fois que j’allais sur un site pour « passer le temps » je repartais avec quelque chose car je me laissais tenter. Je ne vais plus sur ces sites sauf quand j’ai besoin d’une chose en particulier et je n’achète que la chose dont j’ai besoin (et pas 10 autres trucs parce qu’il y a des offres intéressantes). On apprend ainsi à apprécier ce que l’on possède déjà et surtout à éviter la surconsommation. Et notre porte-monnaie nous dit merci 🙂

3 astuces pour désencombrer sa maison facilement

1. Désencombrer sa maison avec la bonne méthode

Pour désencombrer facilement et efficacement, vous devez être organisé dans votre rangement. Il est donc important que vous vous fixiez des objectifs. Mais attention, il faut que ces objectifs soient atteignables ! Il serait tout à fait contre-productif d’avoir des objectifs trop élevés dès le début. Par exemple, si vous projetez de désencombrer toute votre maison ou appartement en 2 jours, il est fort probable que vous vous retrouviez dans une situation d’échec. Pourquoi ? Parce que c’est une montagne trop haute que vous aurez beaucoup de mal à escalader dans le temps imparti. Soit vous vous essoufflerez rapidement et aurez du mal à repartir, soit vous abandonnerez le désencombrement en cours de route.

Se fixer des objectifs non atteignables est le meilleur moyen de saboter toutes vos bonnes intentions et de ne plus jamais y revenir. Donc si vous voulez un conseil, allez à votre rythme. C’est un peu comme l’histoire du lièvre et de la tortue. Il s’agit de tenir la distance pour franchir la ligne d’arrivée et non pas de vous perdre en route. Commencez donc par désencombrer un meuble ou une petite pièce qui n’est pas trop encombrée et qui vous inspire. Une fois que vous aurez fait cela, vous vous sentirez pousser des ailes et vous pourrez trier quelque chose de plus difficile. Allez-y crescendo !

2. Se poser les questions essentielles

Beaucoup de gens n’arrivent pas à désencombrer leur maison car ils n’ont pas appris à se poser les bonnes questions. Quand vous décidez de trier vos affaires, prenez vraiment chaque objet dans vos mains et posez-vous les bonnes questions.

  • Pour les vêtements : « Est-ce que j’ai porté ce vêtement au moins une fois dans l’année écoulée ? » et « Est-ce que je me sens beau/belle dans ce vêtement ? »
  • Pour chaque objet utile : « Est-ce que j’ai utilisé cet objet au moins une fois dans l’année écoulée ? »
  • Pour les objets purement décoratifs : « Est-ce que je prends du plaisir en regardant cet objet ? »

Si la réponse à ces questions est OUI, gardez, si c’est NON, donnez, vendez ou jetez. C’est aussi simple que cela !

Pour les objets décoratifs comme les bibelots ou les souvenirs de voyages, faites en sorte de ne garder que l’essentiel, c’est-à-dire les plus esthétiques, ceux que vous prenez plaisir à regarder et débarrassez-vous des autres car mine de rien, ça prend la poussière tout ça. Vous pouvez aussi prendre en photo certains objets. Regarder un objet en vrai ou au travers d’une photo procure le même plaisir, à peu de choses près. Et une photo prend moins de place et moins de poussière 😉

3. Trouver UN endroit définitif pour chaque objet

Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose. C’est une réflexion que vous devez avoir en amont. Cela peut vous prendre du temps mais une fois que vous aurez trouvé LA bonne place pour chacun de vos objets, vous n’aurez plus à réfléchir car tout sera fluide. Ainsi, vous gagnerez de précieuses minutes à chaque fois que vous aurez besoin de mettre la main sur la multiprise bleue. La place que vous déterminez pour chaque objet doit être logique et très accessible. Si vous devez vous contorsionner pour attraper la télécommande à chaque fois que vous voulez regarder votre émission préférée, c’est pas terrible !

Que faire des objets dont on ne veut plus ?

Et oui, c’est bien beau de désencombrer sa maison pendant des heures et des heures mais après on fait quoi des sacs dans lesquels on a mis tout ce dont on ne voulait plus ? La réponse se trouve dans cet article sur les différentes façons de se séparer des objets inutiles.

Comment garder son intérieur en ordre après avoir fait l’effort de désencombrer sa maison ?

L’idée n’est pas de faire un grand ménage ou de trier vos affaires toutes les 2 semaines – sauf si vous adorez cela et que ça vous fait du bien – sinon vous allez vous épuiser et perdre votre temps. Il est donc nécessaire de prendre des bonnes habitudes afin de désencombrer une bonne fois pour toutes et de ne plus avoir besoin d’y revenir tous les mois.

1. Prendre de bonnes habitudes de rangement

Prenez l’habitude de ranger chaque objet à sa place après l’avoir déplacé. Ainsi, tout est toujours parfaitement rangé et accessible en cas de nécessité. Il faut aussi sensibiliser votre famille pour que tout le monde prenne le pli et connaisse l’emplacement de chaque objet. Si vous avez pris l’habitude de ranger la télécommande dans le premier tiroir et que votre conjoint la range dans le deuxième, vous n’allez pas vous en sortir ! Vous pouvez aussi apprendre à vos enfants à ranger les objets qu’ils déplacent. Plus ils apprendront tôt, plus ils intégreront le concept du rangement et plus ce sera naturel et facile pour eux.

2. Ne pas racheter systématiquement de nouveaux objets

En effet, plus vous achetez d’objets, plus vous encombrez votre maison et plus vous avez de chance de retomber dans votre situation initiale. Une solution radicale est de ne plus acheter d’objets. Si vous n’arrivez pas à vous empêcher de faire du shopping, achetez « utile ». C’est-à-dire que vous achetez un objet pour en remplacer un autre. Par exemple, si vous possédez 3 corbeilles de fruits – et que vous estimez que 3 vous suffisent – et qu’il vous prend l’envie d’en acheter une quatrième, dites-vous que vous devrez vous séparera de l’une de celles que vous possédez déjà. Cela freinera certains de vos achats, je vous l’assure !

Désencombrer sa maison n’est pas forcément évident au début mais comme toute chose nouvelle, cela vient avec l’entraînement. Entraînez-vous à votre rythme et observez les changements positifs sur votre quotidien car ils sont assurément nombreux 😉

Merci de partager cet article avec vos proches pour les aider à désencombrer facilement leur maison !

Crédit photo: Breather/ I’m Priscilla/ Kon Tomita/ Markus Spiske

Comment désencombrer sa maison efficacement et facilement
Article précédent Article suivant

Vous Aimerez Aussi

16 Commentaires

  • Répondre Hélo

    Je crois que je pratique le désencombrement depuis mon adolescence, mais je n’ai mis des mots sur ça que depuis quelques années… Je ne me suis jamais senti à l’aise dans les environnement encombrés et sombres (combo gagnant des deux : je fuis en courant), et j’ai toujours apprécié la sensation de bien-être qui suit une journée de tri.

    Sans vraiment le planifier, je pense avoir fait chaque année ou presque deux séances de désencombrement « intensif ». Cela suffit pour me « tenir à jour » dans mes possessions et me rappeler de tout ce que je possède déjà et qui suffit à me rendre heureuse. J’avoue que c’est une sensation presque grisante une fois que l’on a commencé.

    Je n’ai qu’une faiblesse, les livres. J’aime lire, j’aime lire mes romans imprimés sur papier (je ne peux pas me passer de la sensation de tourner les pages et de l’odeur de l’encre) mais mine de rien, à presque 27 ans, tout ça commence à prendre de la place. C’est le seul domaine où je dois me « forcer » un peu pour trier et me débarrasser de ceux que je ne relirai jamais.

    • Répondre Aurélie

      J’ai moi aussi un peu de mal à désencombrer ma bibliothèque. Mes livres sont un peu comme des trésors à mes yeux et m’en séparer me fait toujours un petit pincement au coeur. Je t’aurais bien conseillé la liseuse électronique mais cela ne te plairait peut être pas si tu aimes l’objet livre. L’avantage de la liseuse c’est que tu peux avoir autant d’ouvrages que tu le souhaites 🙂

  • Répondre Marina

    Dans une maison de 80m² pour 4, tu imagines bien qu’on ne peut pas trop entasser… et bien je trouve toujours le moyen de désencombrer, parce que oui, ça permet de se vider la tête en même temps, et j’aime croire que ça laisse de la place pour que le Chi circule, que de nouvelles énergies arrivent.
    De plus, lorsqu’on veut désencombrer, on peut aller faire un vide-grenier avec notre butin, et là ça peut devenir carrément rentable !
    Vive le désencombrement

    • Répondre Aurélie

      Je pense que malgré des petites surfaces, certaines personnes trouvent toujours le moyen d’accumuler, encore et encore 😉
      Oui il y a plein d’avantages au désencombrement. Le petit plus financier n’est pas négligeable !
      A bientôt Marina 😉

  • Répondre lafourmiele

    Tout se fait et on y gagne en sérénité ! Avoir moins de choses au final c’est bien aussi si on se reconcentre sur l’essentiel !! Même un petit peu de temps en temps !

    • Répondre Aurélie

      Oui avoir peu de choses permet vraiment de se sentir mieux, plus serein et puis on peut vraiment se concentrer sur ce qui est important à nos yeux !

  • Répondre Valérie L.

    J’ai commencé le désencombrement de mon appartement l’année dernière lorsque j’ai changé le décor pour mon salon. Depuis, dès j’ai du temps de libre, je continue à trier que ce soit dans ma chambre, mon walk-In ou mon véritable cauchemar : la chambre à débarras ! Mon but est de tout terminer d’ici 2 mois.

    • Répondre Aurélie

      Très bon objectif Valérie ! Tiens-nous au courant 😉

  • Répondre Chantal Thiriet

    Bonjour, les liseuses ça ne va pas car on ne trouve pas les titres spécifiques ou techniques à télécharger.
    Par ailleurs, j ai une grande quantité de draps, serviettes , lavettes un peu défraichies en couleur. Du coup, j’ai des piles de chiffons qui prennent de la place, je n’ose pas jeter une serviette qui a 30 ans par exemple. Pourtant, au quotidien, on ne prend que ce qui est frais. Quelle décision prendre pour désencombrer efficacement ? Je n’ai jamais vu ma mère jeter des choses.

    • Répondre Aurélie

      Jeter demande de l’entraînement, plus tu vas le faire, plus ce sera facile ! Et puis les serviettes dont tu n’as plus besoin et qui dorment dans ton armoire peuvent servir à d’autres personnes. Donc en les donnant, tu fais une bonne action et ça te permet de gagner de l’espace !

  • Répondre Virginie

    Bonjour Aurélie,
    Merci pour ton article. C’est vraiment très intéressant, au point que ça m’a motivé à vider les placards de ma maison à nouveau. J’ai commencé à adopter un mode de vie minimaliste il y a 3 ans de cela et j’ai commis l’erreur d’acheter plein de boîtes de rangement. Du coup, au lieu de jeter des objets inutiles, je les ai mis dans de jolies petites boîtes qui sont venus encombrer encore plus ma cave et mon grenier… Là j’ai envie de reprendre le tri et de désencombrer ma garde-robe, à commencer par tout ce qui est manteaux, vestes, pulls mais aussi les paires de chaussures que j’ai en trop grandes quantités. Cela fait un moment que je veux trier mes fringues mais disons-le, j’avais le flemme… Je me sens prête aujourd’hui à reprendre doucement le tri et comme tu le dis dans l’article, on s’améliore avec l’entraînement 😉

    • Répondre Aurélie GAUTHIER

      Bravo Virginie et bon courage pour ton désencombrement ! Tu vas vite y prendre goût 😉

  • Répondre Frédérique

    Coucou Aurélie,
    Chaque année, je fais un grand ménage de printemps dans toute la maison. Je vide les tiroirs, les étagères, les armoires, les commodes etc. pour faire le tri parmi toutes mes affaires. J’essaye autant que possible d’impliquer toute la famille dans le désencombrement, histoire de ne pas être la seule à trier et ranger tout ce qui traîne. Pour motiver les enfants, je les invite à revendre les jeux vidéo qu’ils n’utilisent plus pour pouvoir s’en racheter d’autres. En ce qui concerne les jouets avec lesquels ils ne jouent plus, on les donne. Cela permet un gain de place non négligeable dans la chambre des enfants. Et il y a moins de bazar, ça simplifie la vie !
    Je fais aussi en sorte de faire du tri dans mes vêtements, voir ce que j’aime, ce que je n’aime plus pour faire le vide dans mon dressing. Grâce à ce gros tri dans chaque pièce de la maison, cela m’aide à ranger la maison plus rapidement au quotidien et cela permet surtout de mener une vie plus légère, avec uniquement ce qui m’est essentiel.
    A bientôt !
    Frédérique

    • Répondre Aurélie GAUTHIER

      Tu as l’air d’avoir mis en place plein de bonnes habitudes pour te simplifier la vie ! Bravo Frédérique 😉

  • Répondre Charriat Jeanne

    Ca paraît simple, mais, comme c’est difficile de jeter des cadeaux donnés par amour, même si ça ne me correspond pas. Et les cartes postales, les albums photos, les courriers, les courriels qui ont une connotation plus ou moins affective, comment faire sans culpabiliser ?… Ne risque t’on pas de le regretter par la suite …
    Merci pour vos réponses
    Jeanne

    • Répondre Aurélie GAUTHIER

      Si tu y vas en douceur et que tu ne gardes que ce qui t’est le plus précieux, il n’y a aucune raison de le regretter 😉

    Laisser un commentaire

    Vous voulez vous simplifier la vie ? Recevez notre guide gratuit

    x
    Copy link